Mes conseils

Voici quelques rubriques dans lesquels vous trouverez des conseils rapides sur diverses thématiques.

CoViD-19

Comment faire pour préserver sa santé mentale en ce temps de pandémie? Avec les mesures mises en place depuis le confinement et qui se prolongent, le contexte actuel nous pousse tout un chacun dans nos limites, nos points faibles et met à l'épreuve nos capacités d'adaptation. Les limitations sociales n'aident pas, surtout avec l'été qui s'installe. Voici 4 astuces qui peuvent vous aider à passer à travers la période de confinement.


  • Établir une routine : Comme nos repères ont été balayés par la pandémie, en instaurer de nouveau peut grandement aider. La routine permet de mettre en place une structure dans notre quotidien. Cela implique de considérer l'attention portée au sommeil, à l'alimentation, à l'activité physique, au social (virtuel et en présence physique), aux obligations et au plaisir. Cela peut contribuer à diminuer l'anxiété. À ce propos, il est important de modérer l'exposition à l'information en lien avec la pandémie. Trop d'information amplifie le stress ressenti, car notre esprit est complètement consacré à la pandémie.


  • S'accorder du temps personnel : Bien qu'en général on apprécie ceux avec qui nous sommes confinés (famille, conjoint(e), colocataire), nous ne sommes pas habitués à être ensemble 24/7. Cette situation particulière peut donc engendrer des tensions dans le milieu de vie. Se permettre un moment de solitude de temps en temps, s'accorder de se retirer dans un espace privé pour décompresser (marche, lecture, bain, etc.) devient ainsi primordial pour nous aider à gérer nos émotions et garder une ambiance positive dans la maison.


  • S'occuper avec des projets : La routine, c'est bon pour la structure, mais s'il n'y a rien d'autre, on sent rapidement qu'on a fait le tour et que les journées se suivent et se ressemblent. Afin que le confinement ne ressemble pas à des vacances dans un appartement en temps de pluie, il faut de la nouveauté, de la créativité. Sports, arts, cuisine, apprentissages, travail manuel, peu importe, suivez vos intérêts. Que ce soit un nouveau projet ou un projet qu'on a mis de côté depuis longtemps, cela nous active, nous stimule. De cette façon, on s'accomplit, ce qui nous redonne un sentiment de contrôle sur la situation.


  • Faire preuve de compassion : Il ne faut pas oublier que tout le monde est dans le même bateau et tout le monde est de plus en plus à cran. Dans les circonstances, il est plus qu'important de prendre soin les uns des autres dans notre façon de communiquer entre nous, mais aussi d'être indulgent envers soi et envers les autres. Traitons les autres de la même façon que l'on souhaiterait être traité.


Vous trouverez plus bas quelques liens vers des renseignements supplémentaires pour gérer la situation actuelle.

Conseils de l'Ordre des Psychologues du Québec

Capsules vidéo de Santé Mentale Québec/Chaudières-Appalaches

Lâcher prise

(Collège Ahuntsic)

Aplatir la courbe

(Le Pharmachien)

Dois-je consulter?

Faire une demande de consultation requiert du courage pour la plupart des gens. En effet, consulter implique un investissement de temps et d'argent, mais aussi une ouverture personnelle. Aborder notre vécu, nos préoccupations, nos pensées avec une autre personne n'est pas toujours évident. C'est pourtant l'honnêteté avec laquelle vous aller vous présenter en rencontre pour plonger dans cette intimité qui sera probablement l'élément le plus déterminant quant aux gains que vous tirerez d'un suivi en psychologie. Prendre un temps pour y réfléchir avant de prendre la décision de consulter ou non est donc tout à fait appropriée.

Voici quelques questions à vous poser afin de déterminer si la consultation pourrait être une bonne idée.


(À venir - rubrique en construction)


Avec ou sans médication?

(À venir - rubrique en construction)